Fish and shrimps

Shrimps-03
Shrimps-02
Shrimps-01
Fish-06
Fish-05
Fish-04
Fish-03-
Fish-02
Fish-01

Pour sa série Fish and Shrimps, Laurent Teisseire a mis au point une manière très personnelle de faire de la photo, où la notion de photographie retrouve ses origines de prise d’empreinte. Un négatif de polaroïd se retrouve enregistré sur du papier aquarelle, c’est ce que l’on appelle un  » transfert de Polaroïd « . L’expérimentation et même l’audace sont manifestement au coeur de sa pratique.

Ses images font aussi écho à l’histoire de l’art traditionnelle, on pense aux planches d’aquarelles des naturalistes du XVIIIe siècle, mais aussi aux peintures rupestres, témoignages visuels de chasses, ici de pêches, abondantes, mais visiblement les millénaires de poussières n’ont rien abîmé cette fois…

Au contraire les tirages apparaissent comme irradiés à travers leurs contrastes intenses voire nucléaires. La chromie y est en effet solaire, un bleu violacé côtoie un jaune-orangé dans un jeu de complémentaires totalement assumé.

Laurent Teisseire affirme que la photographie artistique n’est pas une simple retranscription mais un dépassement du visible, quand l’artiste photographie des poissons, c’est tout un monde pétillant qui jaillit…

Bettie Nin